J’ai créé la marque Nyssaé pour valoriser le travail des femmes qui font partie de ma coopérative partenaire et contribuer à leur émancipation et leur indépendance financière. Aujourd’hui pour célébrer ensemble cette journée des droits des femmes, je souhaite vous en dire un peu plus sur ces femmes  marocaines qui se cachent derrière  la marque et qui sont à la source des produits Nyssaé.

1.Une coopérative, 60 femmes:

Après plus de 6 mois de recherches intensives d’une vraie huile d’argan et d’une coopérative 100% féminine où les femmes sont rémunérées de manière équitable, j’ai trouvé ma coopérative partenaire qui est située au sud-ouest du Maroc entre la ville d’Agadir et d’Essaouira. Cette coopérative est constituée de 60 femmes qui y travaillent toute l’année pour dépulper les noix d’argan, les concasser à la main, en retirer les amandons puis les presser à froid pour en tirer une huile d’argan 100% pure, dont les nutriments sont intactes ! Ces 60 femmes partagent avec moi et avec vous leur savoir-faire, leur joie de travailler et d’être indépendante financièrement. 

 

                                                                                       Fatima, 39 ans, mère de 2 filles et travaille à la coopérative depuis 2 ans

Les femmes du village se sont regroupées en coopérative de production d’huile d’argan depuis plusieurs années. Cette activité leur permet d’avoir une vie sociale, une activité permanente et un salaire. Au-delà de l’aspect financier, travailler est un moyen de donner l’exemple aux petites filles du village. C’est un message fort pour leur dire que d’autres possibilités existent, elles ne sont certainement pas simples mais elles sont là, à vous de les saisir. 

2.Un atelier de couture, 5 femmes:

Photo prise lorsque je suis allée chercher le tissu pour coudre les trousses artisanales marocaines Nyssaé

 En Juillet 2019, j’ai rencontré Nadia, 42 ans une couturière qui tient un petit atelier de couture artisanale avec 4 autres femmes à Meknès dans la région centre du Maroc. Cette femme m’a touché par son histoire. Elle a toujours travaillé avec son père qui tenait l’atelier. Nadia s’occupait exclusivement de la couture en arrière-boutique et son père était en charge de la clientèle et la gestion globale. Après le décès de son père, Nadia s’est retrouvée seule, avec un atelier à gérer, des crédits à rembourser et 4 femmes qui dépendent complètement d’elle. Elle m’a partagé sa grande peur, ses moments de doutes mais elle m’a surtout transmis sa grande force. Elle s’est relevée, elle a pris les choses en main et elle a décidé de reprendre la boutique, de la transformer et de la rendre à son image. Nadia a créé pour vous une série limitée de trousses artisanales marocaines que vous retrouvez dans la boutique.

 Les produits Nyssaé sont faits avec beaucoup d’amour et sont surtout faits par des Femmes qui font tout pour s’en sortir et je suis ravie de vous embarquer dans cette belle aventure avec moi.